Cassidy a testé la Formule E de Jaguar


Envision Racing a remporté la course pour devenir la première équipe cliente de Formule E à obtenir des miles avec la nouvelle voiture Gen3, son pilote Nick Cassidy obtenant du temps dans la voiture de test et de développement Jaguar au Royaume-Uni cette semaine. Le Kiwi, qui courra avec Envision pour une troisième saison en 2023, a conduit mardi dans le cadre du détail réglementaire qui stipule que les équipes fournies par le client doivent obtenir une certaine quantité de fonctionnement avec la voiture d’essai du fabricant. Jaguar avait secoué sa voiture Gen3 plus tôt ce mois-ci avec la pilote d’essai Sasha Fenestraz au volant. Mais les deux pilotes Jaguar réguliers, Sam Bird et Mitch Evans, et Cassidy étaient présents cette semaine à RAF Abingdon dans l’Oxfordshire, au Royaume-Uni, dans un test de groupe spécialement organisé qui comprenait également Mahindra et NIO 333 et leurs voitures de développement. Envision utilise toujours l’équipement Audi cette saison après le départ de l’équipe d’usine Audi, mais a obtenu un approvisionnement Jaguar pour la nouvelle ère de FE. Cassidy est susceptible d’entreprendre plus de courses avec la voiture Jaguar dans les semaines à venir alors que les tests de pré-homologation se poursuivent. En effet, son coéquipier actuel Robin Frijns ne conduira pas la voiture alors qu’il se prépare à quitter Envision plus tard cet été et probablement à signer pour la nouvelle équipe Abt. Comme l’a rapporté The Race le mois dernier, l’actuel pilote de Nissan e.dams, Sébastien Buemi, est sur le point de remplacer Frijns chez Envision, mais ne sera pas libre de conduire lui-même la voiture Gen3 avant la mi-août au plus tôt. Mahindra a couru cette semaine avec Oliver Rowland dans sa voiture de test et de développement à Abingdon, tandis que NIO 333 avait Oliver Turvey dans sa voiture. Les tests en mini-groupe ont été divisés en deux tests distincts pour faciliter la logistique des équipes alors qu’elles jonglent avec la saison en cours avec le développement Gen3 entre les quatre derniers événements à Marrakech, New York, Londres et Séoul. Les constructeurs continentaux – DS Automobiles, Porsche et Nissan – effectueront des essais en Europe plus tard ce mois-ci sur un circuit non divulgué avant que les équipes ne se réunissent lors de la prochaine manche à Marrakech. Les constructeurs qui fournissent les équipes clientes ont droit à huit jours de test supplémentaires en plus de l’allocation de base de 12. Sur ces huit jours supplémentaires, 50 % doivent être attribués au client avec le même châssis et la même batterie que ceux utilisés lors de tous les tests. The Race comprend que certains constructeurs craignent déjà que tous leurs tests de pré-homologation soient terminés à temps pour les inspections officielles d’homologation qui doivent avoir lieu d’ici la fin septembre. Les documents finaux d’approbation d’homologation sont complétés début octobre avant que les voitures ne soient fournies aux clients. En plus du nouveau rapprochement Jaguar / Envision pour Gen3, Porsche fournira Andretti, DS fournira Dragon Penske et s’unira pour courir ensemble comme une seule entité, et fournira également des machines badgées Maserati à l’équipe actuellement connue sous le nom de Venturi. Les plans de l’équipe assiégée de Techeetah sont actuellement inconnus, mais les détails d’un nouvel investissement potentiel qui pourrait protéger son avenir sont attendus d’ici la ronde de New York en juillet. Les équipes commenceront des tests de performance supplémentaires en octobre après les confirmations d’homologation, mais doivent utiliser les 20 jours autorisés dans la période de test totale qui s’étend jusqu’à la fin de 2023. Le test du promoteur traditionnel qui se déroule généralement à Valence se situe en dehors de cette allocation et devrait avoir une date provisoire à la mi-décembre de cette année avant que les voitures ne soient expédiées pour la première course. La semaine prochaine, la Formule E soumettra son calendrier provisoire au Conseil mondial du sport automobile de la FIA pour la première saison Gen3 en 2023. On pense qu’une date de début du 14 janvier a été ciblée, Mexico étant susceptible d’accueillir le premier tour. La saison devrait être beaucoup plus serrée que les années précédentes avec au moins 13 sites et 16 courses pour constituer le calendrier. Celles-ci devraient inclure un retour prévu à Sanya et de nouvelles courses à Hyderabad et au Cap en février, à Sao Paulo en mars et un déplacement probable de Séoul pour faire partie d’un double en-tête asiatique avec Jakarta. La course comprend que les espoirs de relancer l’E-Prix de Vancouver prévu pour un début reporté en 2023 ont été officiellement terminés plus tôt cette semaine et l’événement TBA initialement prévu en juin qui aurait pu se rendre à Vancouver n’apparaîtra plus sur le projet de calendrier.