Assurland

Vandoorne : Plus de camaraderie, moins de politique


La dimension très politique du paddock F1 ne manque pas à Stoffel Vandoorne, qui s'épanouit en Formule E sans faire d'un retour dans la catégorie reine une idée fixe pour les années à venir. Après trois manches disputées en Formule E, Stoffel Vandoorne ne regrette pas son choix. Poussé hors de la F1 malgré lui, après avoir été évincé par McLaren pour la saison 2019, le pilote belge semble revivre dans un paddock à la mentalité forcément très différente de ce qui se passe dans la discipline reine. Promis à un avenir brillant après un ascension studieuse et couronnée de succès en formules de promotion, Vandoorne a subi de plein fouet l'aspect impitoyable que réserve parfois la F1 à ses acteurs. Sombrant dans le projet de Woking qui a tourné au fiasco, il a également payé le prix fort pour ses résultats en berne et souffrant de la comparaison avec ceux de Fernando Alonso, notamment en 2018.